Règles d'écriture

Règles communes à tous les thesaurus

Ponctuations

En raison du logiciel utilisé précédemment, les signes suivants sont prohibés dans les descripteurs : point ".", deux-points ":", virgule "," point-virgule ";", plus "+", égal "=" et point d'interrogation "?". Le tiret "-" et la barre oblique "/" sont autorisés :

  • le tiret sert pour les mots composés du dictionnaire (ex. : haut-relief, Bas-Empire, Haute-Vienne);
  • la barre oblique est utilisée pour indiquer la relation d'antonymie, c'est-à-dire le rapport qui existe entre les deux notions de part et d'autre de la barre (ex. : maître/esclave qui est utilisé pour un document qui traite des rapports entre les maîtres et les esclaves).

Chiffres

Tous les chiffres sont, en général, mis en caractères arabes, à l'exception des siècles (ex. : Sargon 2, Louis 11, Dynastie 18, mais IXe siècle, IIe siècle av J-C).

Synonymie

De nombreux synonymes ont été créés pour les multiples orthographes d'un même terme, mais il en manquera toujours ! (ex. : Marc Aurèle et Marc-Aurèle, Héraklès employer Héraclès, Alexandre le Grand employer Alexandre, ép gallo-romaine employer Antiquité romaine et ajouter la Gaule en LIEUX).

Règles propres au thesaurus PEUPLES

Les noms de peuples ou de groupements humains sont toujours au pluriel (ex. : Volques, Phéniciens). Les noms de cultures préhistoriques sont écrits au singulier, suivis de "culture" s'il faut les distinguer du site éponyme (ex. : Magdalénien, Danubien, Cerny culture).

Règles propres au thesaurus ANTHROPONYMES

Les noms de personnes en français suivent les usages courants de la langue, en remplaçant les chiffres romains par des chiffres arabes (ex. : César, Ramsès 2, Constantin le Grand, Ptolémée 13, Ptolémée math).
Toutefois, quand il existe un homonyme avec un autre descripteur dans le même ou dans un autre thésaurus, on précise le nom avec un terme entre parenthèses (ex. : Thésée (roi) différent de Thésée (Indre), Horace (héros) et Horace (poète)).

Nota : Les écrivains ne sont mentionnés dans ce thésaurus que lorsque le document fait un commentaire sur cet auteur antique et non quand le document transcrit l'oeuvre de cet auteur.

Règles propres au thesaurus CHRONOLOGIE

La chronologie relative est présentée sous une forme simplifiée, les cultures et les dynasties particulières se trouvant respectivement dans les PEUPLES ou les ANTHROPONYMES. Dans la présentation imprimée des thesaurus ces termes sont cependant indiqués pour mémoire en italique. Le terme "siècle" est écrit en toutes lettres ; "avant et après Jésus-Christ" s'écrivent "av J-C" ou "ap J-C" (ex. : Ve siècle ap J-C, XIXe siècle).

Exceptions : tous les siècles après J.-C. à partir du VIe siècle ne sont pas suivis de la mention ap J-C, ainsi que le Ve et le IVe siècle avant J-C.

Règles propres à la liste des TOPONYMES

Les règles d'écriture pour ce thesaurus sont les mêmes que pour les LIEUX, sauf que les articles définis sont abandonnés devant les noms et que les abréviations pour la précision des toponymes sont plus importantes :

Av Avenue
Bd Boulevard
Pl Place
Sq Square

 

Mais

  • Lazaret Grotte
  • Pataud Abri
  • Farges Rue
  • Colombier Quartier

Règles propres au thesaurus OEUVRES

Les oeuvres littéraires sont regroupées dans ce thesaurus principal selon le type de littérature. Quand elles sont reliées à un auteur particulier on les retrouve, à titre indicatif et en italique, sous cet auteur (dans l'édition papier des thesaurus). Elles sont écrites en français suivies des abréviations de l'auteur, telles que le CREDO (Thesaurus des auteurs antiques : banque de données cultures et religions antiques de l'Université de Lille III, 1987) les a codifiées.

Note : On utilise ce thesaurus uniquement quand le document indexé fera un commentaire sur l'oeuvre en question.

Règles propres au thesaurus LIEUX

Les lieux sont écrits dans leur graphie française. Pour distinguer des homonymes, il est nécessaire de préciser l'entité géographique de rattachement. (ex. : Hérault Dép ou Hérault R).
Les noms géographiques de France suivent les règles d'écriture du français (avec des tirets) propres au dictionnaire des communes (exemple : Seine-et-Marne).

Pour les noms commençant par Le, La, L', Les, l'article est gardé en début de nom (ex. : Les Arcs-sur-Argens, Le Mans, La Roche-sur-Yon).

Les abréviations les plus courantes sont les suivantes :

C Cap L Lac, Lake
Dép Département Mt Mount, Mont, Monte, Montagne
Distr District Prov Province, Provincia
Dj Djebel R River, Fleuve, Rivière
G Golf, Gulf Rég Région
Gouv Gouvernorat Val Valley, Vallée
I Ilot, île, Isola, Inseln    

 

Les homonymes sont suivis d'une précision géographique entre parenthèses (ex. : Vienne (Isère) et Vienne (Autriche) ou Alexandrie (Egypte) et Alexandrie d'Arachosie et Alexandrie en Troade).

Règles propres au thesaurus SUJETS

Les descripteurs sont écrits en minuscules accentuées et au singulier, sauf quand le pluriel possède une signification particulière (ex. : sport et sports, religion et religions ou thermes, troubles, bronze pour le métal et bronzes pour les objets en bronze).

On préfère le terme français car plus large que le sens du terme en latin ou grec (ex. : frontière au lieu de limes), mais certains descripteurs sont utilisés pour simplifier la compréhension (ex. : basilica pour la basilique judiciaire romaine et  basilique pour l'édifice religieux chrétien).